dératisation
Animaux

4 étapes à suivre pour dératiser votre maison

Une maison où règne une colonie de rats n’est pas souvent chaleureuse. Leur présence perturbe votre sommeil et déséquilibre l’harmonie de votre maison. Ils peuvent infecter vos aliments et causer d’énormes dégâts. Voici quatre étapes à suivre pour dératiser votre maison.

Faites un état des lieux

Avant toute dératisation, il est primordial de procéder à un diagnostic. Il s’agit en effet d’identifier les dégâts que causent les rats et le type de rat dont il s’agit. Bien que cela paraisse simple, ça reste une affaire des experts en dératisation. Pour un bon diagnostic, il vous faudra vous priver de quelques heures de sommeil, car les rats ne sortent que la nuit. Souvent, on sent leur présence au travers des bruits qu’ils font et des traces qu’ils laissent derrière eux.

Par exemple, les rats bruns se cachent souvent au rez-de-chaussée et dans le soubassement. En effet, ces derniers ne peuvent pas grimper, et sont donc obligés de vivre dans les bâtiments inférieurs. Ainsi donc, en fonction de certains critères et d’une bonne observation, vous saurez le type de rongeur qui vous envahit et les dégâts qu’ils causent.

Élaborez un plan

Après un diagnostic, il vous faudra élaborer un plan. Vu que la mise en place et la réussite du plan dépendent énormément des diagnostics, il est important de bien faire l’état des lieux. Il vous faudra en fonction des lieux que parcourent régulièrement les rongeurs, décider des moyens de dératisation à utiliser. En outre, vous devrez faire la liste des matériaux à utiliser, et des différentes pièces de la maison envahies par ces rats.

À cette étape, vous devriez respecter les normes en vigueur. Si vous n’en savez pas trop, il serait bien de faire appel à un professionnel. Ce dernier élaborera un bon plan d’action, en tenant compte des lois de votre zone géographique. Vous éviterez ainsi les problèmes de justice à la suite d’une mauvaise manipulation des produits.

Procédez à la dératisation proprement dite

Après le diagnostic et l’élaboration du plan, vous pourrez procéder à la dératisation proprement dite. Pour les petits espaces, il est généralement recommandé d’utiliser des plaques collantes, des tapettes des ratières. Ces moyens ne sont pas efficaces pour les grandes pièces. Pour ces dernières, il est préférable d’utiliser les fongicides. En outre, vous pourrez faire recours aux anticoagulants contenant de la diphacinone, de la warfarine ou de la chlorophacinone.

Si vous désirez des résultats plus rapides, vous pourrez utiliser la brodidicoume, la difethialone, ou la bromadiolone. Ces produits tuent immédiatement les rats qui les ingèrent et sont disponibles en forme de gel, de pâte, ou d’appât de céréale. Il est important de prendre des mesures de sécurité lorsque vous utilisez ces techniques surtout si vous avez des enfants.

Prenez des mesures de précautions

Après la dératisation proprement dite, il est possible que les rats reviennent dans votre demeure. C’est pour cette raison, qu’il vous faudra prendre des mesures préventives. Vous pouvez utiliser des grilles anti-rongeurs. Elles doivent être en fer pour résister aux diverses agressions des rats. Pensez à placer ces grilles au niveau des bouches d’évacuation et des soupiraux.

En procédant ainsi, vous vous assurez de bloquer tous les issus possibles aux nouveaux envahisseurs. Il est aussi conseillé de protéger le bac à compostage, car il peut être une alternative pour les rats. En dehors de ces méthodes, vous devriez éliminer de la maison tout ce qui est susceptible d’attirer les rats. Les aliments doivent être bien rangés dans le réfrigérateur, ou dans des récipients très bien fermés. Pour finir, il est possible d’utiliser des répulsifs naturels comme les feuilles de laurier ou de menthe, et des appareils ultrasons.

En somme, pour réussir à dératiser votre maison, il est important de respecter quelques étapes. Il s’agit de faire un état des lieux, d’élaborer un plan, de procéder à la dératisation et de prendre des mesures préventives pour éviter le retour des rats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.