Alimentation

Repas servi à table : avantages et inconvénients

Organiser un mariage ou tout autre événement similaire n’est pas du tout facile. Tant de choses auxquelles il faut penser : la salle, les prestataires, le menu, le type de service , etc. Concernant précisément ce dernier, le repas servi à table est le plus recommandé pour un événement formel et luxueux. Elle convient à merveille aux thèmes raffinés. Toutefois, elle possède autant d’ avantages que d’inconvénients. Envie de les connaître ? Lisez l’article !

Les avantages du repas servi à table

Choisir le repas servi à table ne vous décevra pas, puisque :

1. Vos invités se sentiront plus à l’aise

Assis sur une chaise et devant une table, un invité se sent plus à l’aise. Il peut déguster calmement le plat servi tout en discutant avec les autres convives. Pas besoin d’effectuer des va-et-vient dans toute la salle avec une assiette et un verre à la main.

2. Vous pouvez bien gérer votre budget

Avec le traiteur, vous fixez au préalable la somme prévue pour le repas en fonction du nombre de vos convives. Le risque d’excédent de nourriture est moindre, ce qui vous évite de faire des gaspillages.

3. Vous avez la possibilité d’organiser au mieux la salle

Les tables sont disposées selon un plan de table déjà établi à l’avance. Cela vous permet d’aménager une scène, une piste de danse, un coin animation ou encore un coin pour enfants.

Les inconvénients du repas servi à table

Néanmoins, la technique du repas servi à table peut causer quelques désagréments, notamment :

 

1. Le risque de malfaire son plan de table

Parmi vos convives, il y a peut-être des personnes qui n’ont aucune affinité. Vous devez doncêtre très vigilant lors de l’établissement du plan de table. Si vous avez connaissance du fait que telles ou telles personnes ne se supportent pas, évitez de placer celles-ci à la même table.

2. Le menu qui déplaît aux invités

Dans un menu servi à table, vous devez opter pour une entrée, un plat principal et un dessert. Il est préférable de choisir des nourritures que vous estimez appréciées par la majorité des convives. Par ailleurs, vous devrez tenir compte des contraintes comme les allergies, les croyances religieuses de vos invités qui leur interdisent de manger tel ou tel aliment.

3. La dépense accrue en service

Il faut prévoir un nombre suffisant de chefs de table et de serveurs (1 pour 25 têtes). Il serait vexant de voir ses convives se fâcher lors d’une fête à cause de la lenteur des services .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.