Général

Construire une piscine dans son jardin : un projet qui nécessite une mûre réflexion

Qui ne rêve pas d’avoir une piscine dans son jardin ? On peut y baigner à n’importe quel moment (matin, midi, soir) et aussi longtemps qu’on le voudrait. Cependant, construire une piscine n’est pas aussi facile qu’on le pense. Bien qu’il existe des modèles déjà moulés et prêts à poser, leur installation nécessite néanmoins quelques travaux. À cela s’ajoutent les démarches administratives qui doivent être respectées. Découvrez dans cet article les questions à se poser avant de se lancer dans la construction d’une piscine.

Votre terrain permet-il la construction d’une piscine ?

Construire une piscine dans le jardin est une idée très tentante. Cependant, vous devez prendre en compte certains paramètres pour éviter les mauvaises surprises ainsi que les dépenses inutiles. Sachez que la construction d’une piscine exige une étude de terrain au préalable. La nature et le relief du sol sont des paramètres très importants dans ce type de projet. Votre terrain doit être sec, stable et plat pour pouvoir accueillir une piscine. Par conséquent, si le vôtre est sableux ou est situé à proximité d’une nappe phréatique, des travaux d’ameublement et d’installation de système de drainage sont indispensables pour assurer sa stabilité. D’une manière générale, la construction d’une piscine nécessite des travaux de terrassement, de remblayage, etc. Or, ces types de travaux sont plus ou moins complexes et nécessitent l’utilisation d’engins de construction comme un camion benne, une tractopelle, une grue ou un brise roche. Si votre propriété est difficile d’accès, il ne sera peut-être pas possible de faire entrer ces types d’engin. Mais si cela est possible, il est donc recommandé de vous renseigner sur le prix de location dans le cas où le terrassier que vous allez engager n’en dispose pas. Cela vous permet d’avoir une idée sur le budget à prévoir. Vous pouvez donc vous adresser à l’entreprise A.D.S EXCAVATION ET TRANSPORT, qui est spécialisée dans la location de machinerie lourde.

 

Quel type de piscine choisir ?

Il existe différents types de piscines. Toutefois, c’est la piscine maçonnée qui est la plus courante, même si ce modèle est le plus cher et plus complexe à construire. Néanmoins, elle est résistante et peut être personnalisée. La piscine maçonnée peut également être enterrée ou semi-enterrée. Cette dernière sera votre seule alternative si votre terrain est en pente, rocailleux et ne permet pas la construction d’une piscine enterrée. Contrairement à la piscine gonflable, celle-ci est pérenne et peut accueillir plusieurs personnes. À part les piscines maçonnées, il y a aussi les piscines coques qui sont faciles et rapides à installer. Elles sont disponibles dans toutes les dimensions et sous toutes les formes, leur permettant de s’adapter à tous les styles architecturaux. Cependant, n’oubliez pas que plus votre piscine est grande, plus les travaux sont importants et plus le prix est cher. Vous n’êtes pas non plus obligé de construire une grande piscine, même si votre jardin est assez grand. Si vous voulez en installer une uniquement pour les enfants, il est préférable d’opter pour un modèle plus petit. Quant au reste du terrain, vous pouvez y construire une terrasse sur laquelle vous vous prélasserez durant les journées ensoleillées. Elles sont également faciles d’entretien. Toutefois, comme il s’agit d’un modèle prêt à poser, la livraison peut parfois présenter certaines contraintes, notamment si votre jardin est difficile d’accès.

 

Quelles sont les réglementations à respecter ?

Quel que soit le type de piscine que vous choisirez de faire construire (enterrée ou semi-enterrée), sachez qu’un permis de construire sera obligatoire une fois que sa superficie dépassera les 100 m². En revanche, si elle n’excédera pas cette superficie, une déclaration préalable de travaux suffira.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.