Maison

Quels sont les différents types de revêtements de sol industriels ?

Vous voulez construire ou rénover un bâtiment industriel et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Quand on parle de rénovation d’un bâtiment industriel, plusieurs aspects sont à prendre en compte. L’un d’eux est celui du revêtement du sol. Comment choisir un qui convienne véritablement à vos locaux ? Cet article vous aide à faire le point de tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans le choix d’un revêtement.

Le revêtement d’un sol industriel : que doit-on comprendre ?

Avant d’aborder la question du choix du type de revêtement, essayons de comprendre ce qu’est en réalité la notion de revêtement du sol industriel. En effet, la notion de revêtement de sol industriel fait recours à l’ensemble des matériaux utilisés par les professionnels du revêtement pour recouvrir la surface d’une pièce d’un secteur industriel. À cet effet, plusieurs matières sont utilisées et permettent d’obtenir différents types de revêtement de sol industriel. Quels sont donc les différents types de revêtement de sol industriel ?

Les différents types de revêtement du sol industriel

On rencontre sur le marché différentes catégories de revêtement de sol industriel. Les plus en vogue sont : la résine époxy ; la résine polyuréthane et le béton lissé.

La résine époxy

Utilisée jadis dans les domaines alimentaire et pharmaceutique, la résine époxy est un revêtement qui présente de nombreux avantages. On peut citer entre autres sa capacité à lutter contre la poussière et sa résistance non seulement à l’abrasion et aux produits chimiques. De même, respectueux des règles d’hygiène, elle confère au sol une longévité de par sa résistance aux variations de température.

Imperméable, il est disponible en plusieurs coloris et peut être utilisé dans le milieu du sport. Toutefois, il s’agit d’un revêtement très toxique dont la pose nécessite le respect scrupuleux de certaines mesures de protection.

La résine polyuréthane

Composée de résine et de durcisseur, la résine polyuréthane est le palliatif adéquat quand vous ne voulez pas utiliser la résine époxy. Grâce à sa grande élasticité et à son étanchéité, elle est non seulement résistante aux chocs, mais permet d’atténuer également les défauts du sol.

En dehors de ces différents atouts, on lui reconnait aussi des propriétés anti-glissantes. Aussi, il a la capacité de supporter les poids lourds. Fort de cela, on la recommande surtout pour les surfaces contaminées telles les parkings, les centres commerciaux, les milieux de stockage, etc. Choisir un revêtement en résine polyuréthane, c’est opté pour une surface lisse et esthétique.

Le béton lissé

Outre les résines époxy et polyuréthanes, le béton lissé constitue aussi l’un des revêtements de sol industriel les plus usités. Résistant aux rayons ultra-violets et aux perturbations climatiques, il permet de préserver l’environnement des différents risques. Doté d’une longue durée de vie, on peut l’utiliser pour le recouvrement d’une multitude de surfaces comme : les chambres froides ; les magasins ; les centres de lavages ; les garages, etc. Pour une installation de qualité, il est préférable de faire appel à un professionnel expérimenté.

Les différents milieux industriels

Hormis la connaissance des revêtements de sol, le choix d’un revêtement requiert aussi une maitrise des différents milieux industriels. Ainsi on rencontre :

  • Les milieux humides ;
  • Les milieux avec des températures élevées ;
  • Les milieux antibactériens et
  • les milieux résistants aux produits chimiques.

Afin d’étudier la nature du milieu industriel en général et du sol en particulier, le recours à un professionnel du revêtement de sol industriel s’avère indispensable. Il pourra aider à minimiser les risques en matière de sécurité d’une part et booster le niveau de la production d’autre part.

En somme, on retient que pour choisir un revêtement de sol industriel, il faut une maitrise des milieux industriels et une connaissance des différents types de revêtements. Aussi, pour un résultat fiable, l’accompagnement d’un professionnel n’est pas à exclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.