déchet organique
Bio & écologie

Comment effectuer le recyclage des déchets organiques dans sa maison ?

Les déchets organiques ou les biodéchets représentent près du tiers des débris qui sont produit sur le territoire français. Ils englobent entre autres tous les déchets de cuisines, les déchets du jardin, les déchets ménagers qui ne sont pas alimentaires. Le recyclage de ces ordures permet de les valoriser en leur donnant une seconde vie via une transformation en d’autres substances utilisables à d’autres fins.

Faire le recyclage des déchets organiques en faisant de l’herbicyclage et du feuillicyclage

L’herbicyclage et le feuillicyclage sont des manières bien parfaites de recycler les déchets organiques au sein de la maison. Ce sont des techniques qui permettent de retourner efficacement la matière organique. L’herbicyclage consiste en réalité à laisser sur la pelouse de la maison après la tonte les rognures.

Le feuillicyclage consiste quant à lui à laisser les feuilles mortes au sol au lieu de les racler après la tonte. Ces procédures permettent d’avoir de l’engrais naturel, de préserver l’humidité du sol tout en réduisant la fréquence d’arrosage. Elles permettent aussi d’augmenter la résistance de la pelouse face à la sécheresse et de réduire le gaz à effet de serre.

Faire le recyclage des déchets organiques à travers le compostage domestique

Le recyclage des déchets organiques se fait également par le biais du compostage domestique. Ceci est une méthode à la fois très simple et naturelle. Cette solution consiste à retourner les matières organiques de la maison. Au sein d’un compost domestique peuvent se mettre les matières carbonées comme les feuilles mortes, les pâtes alimentaires sans la sauce, le pain, le riz.

Comme matière organique, il y a aussi les écales de noix, le papier déchiqueté de journal recyclable, les cendres de bois. Les matières azotées comme les pelures, les épluchures, les restes de fruits et légumes, les rognures de gazon et les résidus de jardins composent également le compost. Ces déchets sont ensuite broyés et sont mélangés aux copeaux pour ensuite être empilés à l’ombre durant 6 ou 10 mois. Pour aérer le compost, les tas sont régulièrement brassés.

À la fin du processus, le compost obtient l’apparence d’une terre qui est granuleuse et foncée. Il sera ensuite utilisé au sein de votre jardin afin d’améliorer la texture de la terre. Le drainage de l’eau de pluie, la croissance de vos différentes plantes ainsi que l’aération du sol seront ainsi effectifs. Le compost favorise aussi l’apport prolongé des éléments nutritifs aux plantes. Il peut aussi être utilisé en tant que barrière aux insectes indésirables.

Faire le recyclage des déchets organiques en faisant de la méthanisation

La méthanisation est en réalité une procédure qui consiste à recycler les déchets organiques qui seront transformés en biogaz, plus précisément en du méthane. Pour cela, les déchets sont fermés dans le digesteur qui est une sorte de cuve. À cet endroit, les déchets fermenteront et produiront le biogaz après un mois. Ce dernier sera ensuite utilisé au sein des réseaux de gaz naturel pour produire du carburant.

Faire le recyclage des déchets organiques par le biais d’une collecte municipale

Le recyclage des déchets organiques se fait aussi par le biais d’un tri sélectif. Les municipalités se chargent en effet de faire la collecte des résidus alimentaire en se servant d’un bac. Elles proposent effectivement une poubelle pour les déchets organiques qui sont rares.

Ce bac à déchet est souvent de couleur brune. La généralisation de ce type de tri est en réalité inscrite au sein de la loi de transition énergétique qui favorise la croissance verte et qui a été publiée en 2015. Cette dernière stipule que les particuliers devront faire le tri de leurs déchets organiques ou des biodéchets.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.