Quand faut-il recourir aux manipulations vertébrales en chiropraxie ?

Les manipulations vertébrales sont une technique de traitement couramment utilisée en chiropraxie. Cette méthode consiste à appliquer une force contrôlée sur une articulation de la colonne vertébrale dans le but d’atténuer la douleur et d’optimiser la mobilité. Bien que les manipulations vertébrales soient un traitement sûr et efficace pour de nombreuses affections, elles ne sont pas toujours appropriées dans toutes les situations. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire cet article.

Indications des manipulations vertébrales

Les indications pour les manipulations vertébrales en chiropraxie sont les suivantes.

    • Douleurs lombaires

Les manipulations vertébrales sont aussi efficaces que les médicaments pour soulager les douleurs lombaires chroniques. Cependant, il faut souligner que la chiropraxie ne doit pas être utilisée comme traitement de première intention pour les douleurs lombaires aiguës.

    • Douleurs cervicales

Les manipulations vertébrales peuvent être utilisées pour traiter les douleurs cervicales. Ces techniques de chiropraxie sont efficaces et ne présentent pas les effets indésirables de certains médicaments.

    • Maux de tête

Les manipulations vertébrales peuvent être utilisées pour traiter les maux de tête. Elles réduisent notamment la fréquence et l’intensité des migraines.

    • Tension musculaire

Ce n’est plus un secret pour quiconque. Les manipulations vertébrales en chiropratique traitent efficacement la tension musculaire, en particulier dans le dos et le cou.

    • Troubles du sommeil

En défaisant les nœuds, en libérant les tensions et en diminuant les douleurs, les manipulations vertébrales contribuent grandement à l’amélioration de la qualité du sommeil chez certaines personnes.

Contre-indications et précautions des manipulations vertébrales

Les manipulations vertébrales en chiropraxie peuvent être très efficaces pour soulager la douleur et améliorer la mobilité articulaire. Cependant, il est important de savoir qu’il existe des situations où ces manipulations ne sont pas recommandées ou doivent être effectuées avec précaution.

Contre-indications

Les contre-indications aux manipulations vertébrales en chiropraxie sont :

    • les fractures ou les luxations vertébrales
    • les infections de la colonne vertébrale
    • les tumeurs de la colonne vertébrale
    • les maladies inflammatoires de la colonne vertébrale, comme la spondylarthrite ankylosante
    • les maladies dégénératives de la colonne vertébrale, telles que l’arthrose avancée
    • les troubles de la coagulation sanguine
    • les maladies cardiovasculaires, comme l’hypertension artérielle non contrôlée
    • les troubles neurologiques graves, tels que la paralysie

Précautions

Il est également important de prendre certaines précautions lors des manipulations vertébrales en chiropraxie.

    • Les manipulations vertébrales doivent être effectuées avec douceur et précision, en évitant les mouvements brusques ou violents.
    • Les manipulations vertébrales doivent être adaptées à l’état de santé et aux besoins du patient.
    • Les patients doivent être informés des risques et des avantages de la pratique, et donner clairement leur consentement avant le traitement.
    • Les manipulations vertébrales doivent être précédées d’un examen clinique complet.

À savoir que l’évaluation exhaustive du patient vise à déterminer son admissibilité aux manipulations vertébrales et à garantir qu’elles ne lui causeront aucun préjudice. Elle comprend un historique détaillé des symptômes, des antécédents médicaux et familiaux, ainsi qu’un examen physique complet, incluant des évaluations neurologiques et orthopédiques. Ces données permettent au chiropracteur de prendre une décision éclairée sur la pertinence des manipulations vertébrales pour le patient.

Techniques de manipulation vertébrale

En chiropraxie, les manipulations cervicales, thoraciques et lombaires sont les plus communes.

    • Les premières traitent les douleurs cervicales, les maux de tête et les douleurs à l’épaule ;
    • les secondes soignent les douleurs thoraciques et les douleurs à l’épaule ;
    • les dernières apaisent les douleurs lombaires et à la hanche.

Ces techniques peuvent être manuelles ou utilisant des instruments. Les manipulations vertébrales manuelles sont préférées pour leur précision, tandis que les techniques instrumentales sont adaptées aux douleurs chroniques ou aux limitations de mouvement.

Retour en haut