Maison

Comment réussir l’isolation des combles pour votre maison ?

L’isolation des combles, qu’ils soient perdus ou aménagés constitue une étape importante dans la recherche de confort pour votre maison. Il représente également un aspect assez négligé dans le domaine de l’habitat. Cependant, isole sa maison procure des avantages conséquents, surtout si l’isolement est très bien réussi. Découvrez donc comment réussir l’isolement des combles pour votre maison.

Qu’est-ce que l’isolement des combles ?

L’isolation des combles est un procédé qui consiste à séparer les combles de votre maison. En effet, il se rencontre deux types de combles : les combles aménagés et les combles perdus. Les combles aménagés représentent les espaces sous toit qui ne sont pas encombrés. En outre, les combles perdus sont les espaces quasi inexistants ou occupés par la charpente. Donc, l’isolement des combles admet la séparation des espaces sous toit de votre maison.

Pourquoi isoler les combles pour votre maison ?

Isoler les combles de votre maison dans un premier lieu vous permet d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie. En réalité, le toit représente le premier endroit de tarissement d’énergie dans une maison avant les fenêtres et les murs. Ainsi, pour réduire votre facture énergétique, il est important de faire recours à l’isolement des combles.

Dans un second lieu, l’isolation des combles porte des avantages de confort pour votre maison. À l’évidence, isolez votre maison sert à conserver la fraicheur pendant la saison de l’été. Elle permet également de limiter les températures trop violentes.

Quelles sont les étapes à suivre pour réussir l’isolement des combles ?

Réussir l’isolement de combles passe par plusieurs étapes. Ces différentes étapes ont trait avec le respect des critères de performance, le choix de qualité, l’isolement des combles avant le chauffage. Et pour finir la ventilation des combles.

Le respect des critères de performance

Respecter les critères de performance est une étape très importante dans le processus d’isolement des combles de votre maison. Par ailleurs, vous devez savoir que la performance de votre isolant dépend de sa résistance thermique.

La nouvelle réglementation thermique exige le respect d’un seuil de performance. Ce seuil de performance est estimé à 8 m 2 .K/W. En fait, le seuil de réglementation a rapport avec l’isolement de combles dans le neuf. En ce qui concerne la rénovation , aucune réglementation n’a été exigée. Néanmoins, il est recommandé de choisir des isolants qui répondent aux critères fixés par le crédit d’imposition.

Pour couronner le tout, respecter ces critères vous octroie le droit à un crédit d’impôt de 30 % en matière de rénovation.

Le choix de qualité pour l’isolation des combles

Les tâches d’isolement des combles sont très exigeantes et demandent donc de la rigueur. De ce fait, les travaux ne supportent pas les économies de bout de chandelle. C’est la raison pour laquelle vous devrez porter votre choix sur la qualité des isolants.

De plus, vous ne devez pas lésiner sur la main-d’œuvre. Ne ressentez aucune hésitation à appeler des professionnels pour vous accomplir ces tâches à la perfection. À l’évidence, mal placer un isolant ou mal réaliser une isolation ne pourra pas aboutir aux résultats espérés.

L’isolement des combles avant le chauffage

L’isolation des combles vous donne des avantages économiques sur le chauffage. À vrai dire, si vous risquez l’isolation des combles, vous dépensez moins en chauffage. C’est pourquoi il est important de faire l’isolation des combles avant de penser au chauffage.

La ventilation des combles

Penser à la ventilation des combles représente également une étape importante dans les travaux d’isolation. Ceci vous permettra d’éviter toute déconvenue thermique en période d’été.

Réussir l’isolement des combles : que retenir ?

Pour réussir l’isolement des combles, il faut prendre en compte plusieurs aspects. Ces aspects sont le respect des critères de performance, le choix de qualité pour l’isolation des combles, l’isolation des combles avant le chauffage et la ventilation des combles.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.